Aller au contenu

La chute du leader à l'extérieur, la victoire de Vasco dans la classique de Rio et la défaite des finalistes de la Copa do Brasil marquent le week-end de la 23e journée du championnat brésilien.

  • par

Après la pause du championnat brésilien pour les premiers matchs de l'Amarelinha dans les éliminatoires de la Coupe du monde, la 23ème journée du Brasileirão a débuté mercredi avec les prétendants au titre de la Copa do Brasil. Flamengo s'est rendu à Cariacica, Espírito Santo, pour affronter l'Athletico Paranaense et São Paulo s'est rendu à Porto Alegre pour affronter l'Internacional à Beira-Rio.  

Annonce

Au stade Kleber Andrade, ES, le Athlético-PR dominé les actions du jeu et créé un score de 0x3 à l'extérieur contre Flamengo, avec des buts de Cacá, Alex Santana et Vitor Bueno, l'équipe du Paraná a atteint la 7ème place avec 37 points. Flamengo, qui a fait expulser Gabigol pour avoir taclé Cuello, reste 4ème avec 39 points. 

Devant ses fans à Beira-Rio, le International gagne à tour de rôle São Paulo 2-1, mettant fin à la disette de 10 matchs sans victoire dans la compétition et obtenant un répit depuis la zone de relégation. Avec des buts de Renê et Bustos (international), Calleri (São Paulo), le Colorado, désormais 12ème avec 29 points, dépasse São Paulo (13ème avec 28 points) au classement et prend de l'ampleur pour le dernier tiers du Brésilien. 

Annonce

Jeudi soir, le Santos à Vila Belmiro perd 0x3 contre croisière et voit le spectre d’une relégation toujours croissante. Raposa brise une séquence de 8 matchs sans victoire. Grâce aux buts de Matheus Jussa, Bruno Rodrigues et Nikão, Cruzeiro remonte à la 11ème place du championnat avec 29 points. Santos reste à la 17ème place avec 21 points. 

À l'intérieur du Castelão, le Force gagne avec un but dans les arrêts de jeu Corinthiens par 2×1 et touche enfin le groupe de tête à la recherche d'une place dans les prochains Libertadores. Avec des buts de Lucero et Yago Pikachu à la 48ème minute de la seconde mi-temps (Fortaleza), Pedro (Corinthians), Fortaleza à la 8ème place atteint 35 points et touche les équipes G-6, l'équipe des Corinthians perd une position (14ème position avec 26 points ) et commence à s'inquiéter pour le Z-4. 

À Couto Pereira, Bahía objectif de retour pour l'équipe Coritiba par 2×4 lors des débuts de Rogério Ceni aux commandes du drapeau tricolore. Coxa a accumulé 6 défaites consécutives en championnat et a quitté le terrain sous les huées des supporters. Avec les buts de Rafael Ratão, Thaciano, Ademir et Biel (Bahia), Sebastián Gómez et Andrey (Coritiba), Bahia remonte d'une place (15ème place avec 25 points), tandis que Coritiba reste en bas du Brasileirão avec 14 points. 

Devant ses fans à Nabi Abi Chedid, RB Bragantino gagne le Guilde par 2×0 et placé dans le G-4 du championnat. Avec des buts de João Pedro (but contre son camp) et Vitinho, Massa Bruta atteint la 5ème place avec 39 points. Grêmio, malgré la défaite, reste à la troisième place avec les mêmes 39 points. 

Vendredi soir, le palmiers gagne dans les arrêts de jeu l'équipe de Goias et réduit la distance avec le leader Botafogo. Avec un but de Breno Lopes, qui se défoule en fête, Verdão, deuxième, atteint 44 points. Esmeraldino a perdu une séquence de 8 matchs sans défaite et a perdu une place au classement (16ème place avec 25 points). 

Samedi après-midi, l'équipe de Vasco gagne le Fluminense par 4×2 à Nilton Santos. Jeu mettant en vedette Gabriel Pec, qui entre, brise l'égalité et décide du classique pour Cruzmaltino. Avec des buts de Praxedes, Vegetti et deux de Gabriel Pec (Vasco da Gama), Marcelo et Lima (Fluminense), Vasco a atteint les 20 points, mais est resté à la 18e place. Avec la défaite, le Tricolor das Laranjeiras a perdu une place (6ème place avec 38 points). 

Atlético-MG C'est Botafogo terminer le tour du Brasileirão avec une défaite 1-0 du leader en fin de match, ce qui voit l'écart se réduire pour la deuxième place. Avec un but de Paulinho à la 36e minute de la seconde période, Galo, 9e avec 34 points, a battu Fogão et rêvait une fois de plus d'une place directe chez les Libertadores. Botafogo reste en tête avec 51 points, mais voit l'écart se réduire à 7 points. 

 (Photo de Pedro Vilela/Getty Images)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0